Documentaire : Discours du général de Gaulle à l’Hôtel de Ville de Paris (1’43)

www.fresques.ina.fr

Présentation

Ce film date du  25 août 1944. Le général de Gaulle est à l’Hôtel de ville de Paris, il se tient au milieu de la foule et semble ne faire qu’un avec elle. Il discourt sur la libération de Paris et rend hommage à la population qui a combattu contre les Allemands pour retrouver sa liberté.

Contextualisation

Le 25 août 1944, c’est la libération de Paris. Les combats ont débuté le 19 août. Depuis son retour en France, de Gaulle impose sa légitimité politique à des alliés qui lui sont quelque peu hostiles. Il veut que ces derniers reconnaissent le Gouvernement Provisoire de la République Française et qu’ils le laissent restaurer la République.

Analyse

Le 25 août 1944, le général de Gaulle prononce ces mots restés célèbres « Paris outragé, […] Paris martyrisé mais Paris libéré […] par son peuple, avec le concours des armées de la France ». Avec ces paroles, De Gaulle rend hommage aux Parisiens qui ont participé aux combats de la libération, et qui en furent même à l’initiative. Il fait également référence aux forces de la Résistance, qu’il qualifie de « vrai France ».  En effet, les Forces Françaises de l’Intérieur et la 2e Division Blindée du général Leclerc, aux côtés des Alliés, n’ont pas ménagé leurs efforts au cours de la libération de la capitale. De Gaulle en fait une victoire française.

Pour de Gaulle ce discours, dans ce haut lieu symbolique qu’est l’Hôtel de ville de Paris, doit aussi être un moyen, pour lui, de s’imposer politiquement, face à des dirigeants alliés peu convaincus. La liesse générale, la ferveur de la foule entourant le général permet de renforcer cette légitimité. Le défilé du 26 août sur les Champs-Élysées entérine cela.

Share This